blog-vintage-header

Réussir son blog: la méthode Stéphane Briot


réussir son blog

A la renaissance, il fallait être un inventeur, au 19 ème siècle il fallait être écrivain, au 20ème c’est l’entrepreneur qui a incarné le symbole du succès. Mais depuis une dizaine d’année, les stars sont les blogueurs et les youtubeurs.

Bref, derrière cette citation impertinente, se cache tout de même un constat, les blogs sont incontournables. Un vrai phénomène de société.

Les influenceurs  comme on les appelle, ne sont plus les philosophes, les hommes politiques ou les scientifiques, mais plutôt des citoyens comme vous et moi qui ont décidé de parler, de s’impliquer et de donner leurs avis.  

C’est dans ce contexte j’ai l’immense plaisir d’inviter Stéphane Briot pour nous parler de blogging.

Qui est Stéphane Briot ?

stephane-briotStéphane est l’un des premiers blogueurs Français dans le domaine du marketing. 

Avec son ton qui lui est propre et son style d’écriture assez particulier. 

Le parler vrai à la française quoi.

Mais derrière « la brute » se cache un vrai bon homme, avec beaucoup d’humanité et de sensibilité. Un personnage iconoclaste qui mérite d’être connu.

Professionnellement, c’est un entrepreneur, conférencier, formateur dans le domaine vaste du web marketing. Il vient de sortir un livre intitulé: : Bien utiliser son blog publié chez les éditions Eyrolles 

Un livre qui a vite trouvé son public, résultat un succès énorme sur Amazon et les autres bonnes librairies.

Et c’est pour cette raison que je laisse cette tribune à Stéphane Briot pour nous parler de Blogging. 

 

Qu’est-ce qu’un bon billet de blog ?

En cherchant sur internet, vous trouverez des tonnes de « méthodes » pour apprendre à écrire un billet qui va « scotcher » ou carrément « hypnotiser » vos lecteurs. Mais ça ne fonctionnera jamais ! 

Pourquoi est-ce que ces méthodes ne fonctionnent pas ? 

Avant de vous donner une réponse factuelle, creusons un peu le sujet et posons-nous quelques questions de base. Oui, je sais, réfléchir, c’est pénible, ça demande un effort, bref, ça ne fait pas rêver. 

C’est bien le problème. Vous n’avez pas envie de vous « donner », vous n’avez pas envie de faire des efforts. Vous aimeriez avoir des recettes toutes prêtes, des plats préparés, prêts à l’emploi. Y’a plus qu’à utiliser et hop ! Le succès du billet est assuré, et par ricochets, celui de votre blog également. 

Donc, vous avez des tas de petits malins qui vont vous donner ce que vous attendez : une recette prête à l’emploi. Et quand vous essayez le recette, boaf, ça ne fait pas le job plus que ça. Que faites-vous alors ? Hé bien vous en cherchez une autre ! Et rebelote ! On prend les mêmes et on recommence. 

Ce petit manège peut durer des années ! Et cela touche tous les secteurs. Combien de personnes vont acheter toutes les recettes pour gagner de l’argent avec un blog avant de se rendre compte que cela ne fonctionne pas (dans plus de 95% des cas, c’est même une sacrée bérézina). En revanche, pour les vendeurs, c’est nickel ! 

gagner-argent

Que se passe-t-il quand vous utilisez ces méthodes ?

Pourquoi utilisez-vous ces artifices ?

Si certaines choses peuvent s’apprendre via une méthodologie, d’autres ne peuvent tout simplement pas. 

Ce qui peut être rationalisé l’est déjà, ou c’est en cours. C’est le principe de l’automatisation et de la robotisation. Des gestes simples et répétitifs que l’on peut déléguer à des machines. Pour le reste, en attendant de voir ce qu’il se passera avec l’intelligence artificielle, tout ce qui touche au talent de la nature humaine ne peut être rationalisé. 

Prenons un tableau de Van Gogh. Vous pourrez apprendre sa technique, pour autant, vous n’aurez jamais sa sensibilité, son œil, son talent, ses démons. 

Vous pouvez apprendre les techniques photos de Doisneau, pour autant, sa façon de saisir le mouvement, son œil, son émotion, vous ne l’aurez jamais. 

Je peux vous faire ainsi une liste longue comme le bras. Tant que vous miserez sur vos faiblesses et non sur vos talents, vous n’avancerez pas d’un poil. Jamais. 

Mais, je ne mise pas sur mes faiblesses. Si, si. En cherchant comment écrire un bon billet, vous avouez implicitement que vous n’êtes pas capable de le faire, vous avouez que vous ne croyez pas que vos écrits puissent passionner les foules. 

Vous pensez que le blog, le business, l’entreprise, c’est avant tout une histoire de techniques, vous avez tort. Malheureusement pour vous, vous allez dépenser des fortunes et du temps avant de prendre conscience de tout cela. 

Et une fois que vous aurez compris, dans la majeure partie des cas, il sera trop tard, le mal sera fait. Vous aurez perdu trop de temps, trop d’argent, et pire encore, vous aurez dilapidé le peu de crédit confiance que vous vous accordiez. 

Vous êtes dans l’erreur

Vous êtes en train de lire ce billet, et vous le trouvez bien négatif, peu engageant ? Vous avez tort.

Vous lisez des billets qui vous expliquent comment écrire des titres qui déclenchent des torrents de clics, vous lisez des articles qui vous expliquent comment écrire les meilleurs billets du monde, vous achetez des formations pour tout et n’importe quoi. 

Et pourtant, vous continuez de chercher les infos pour écrire de meilleurs titres, pour rédiger de meilleurs billets, pour créer un business encore plus rentable. 

Cela dit une chose (je vais me répéter) : vous n’avez pas confiance en vous et vous suivez des blogueurs/formateurs qui misent sur ce manque de confiance pour s’enrichir à vos dépends. 

Pour la première fois, vous lisez un billet qui vous explique cela, et qui va vous dire une chose : ayez confiance en vous, croyez en vous. Arrêtez de fonctionner en réponse à vos doutes, à vos craintes. 

Vous aimez le poison ? Le venin ?

Mettez vos talents en lumière, car que vous le vouliez ou non, du talent, vous en avez. Vous avez du courage aussi. Même si vous recherchez la facilité, non par flemme, mais bien plus par sécurité et par peur de mal faire, vous avez du courage. 

Oui, il faut du courage pour se mettre à son compte, pour oser se lancer. Mais ça, personne ne va vraiment vous le dire. 

Revenons-en à la base, les questions, les réflexions. Vous doutez de vous, de vos capacités. Donc, dans votre démarche inconsciente, plutôt que de chercher à apprendre en vous faisant confiance, et puisque qu’il parait que c’est facile de réussir sur internet, vous chercher des méthodes rapides et rassurantes. 

Ces méthodes vous détruisent peu à peu comme un poison qui se diffuse lentement en vous. Encore une fois, au lieu de miser sur vous, votre différence, vos compétences, vous chercher à reproduire ce que font ceux qui réussissent (vous avez des preuves factuelles de ça, parce que je peux vous montrer comment on s’invente une vie de millionnaire sur la toile sans y gagner un euro). 

jeux-hasard

Votre business, ce n’est pas un « gameplay », le lifestyle, c’est bien beau, mais vous êtes dans la vie réelle, arrêtez de rêver. Prenez vous en main, apprenez à vous faire confiance. La confiance, ça s’apprend, ça se travaille aussi. 

Vous souffrez du syndrome « Star Academy ». Vous avez vu ces mômes « réussir ». Vraiment ?

Combien sur la totalité on vraiment « réussis » ?

En cherchant sur Internet, ce furent 147 participants qui passèrent à la télé (je vous fais grâce des millions d’inscrits aux castings). 

Combien ont marqué les esprits ? Aujourd’hui, ils sont 9 à avoir tirés leur épingle du jeu. Soit un tout petit 6.12% !

Et pourtant, ils avaient de très bons profs, de très bonnes méthodes, et j’en passe. Et eux, ils croyaient en eux. Pas vous. 

Vous pouvez miser sur une méthode et prier pour être dans les 6%.

Ou vous pouvez croire en vous, essayer, tester, persévérer et vous sortir de l’ornière. 

Et ce qui fait un bon billet ?

Deux ingrédients phare et indispensables. D’abord être utile, et ensuite donner de l’émotion.

Oubliez cette stupide notion de concret !

Chaque humain est différent, chaque situation est différente. Le concret de l’un ne sera pas celui de l’autre. C’est l’essence même de la nature Humaine. 

Utilité et émotion. À vous d’inventer la meilleure recette avec cela. Au boulot !

 

 

|

Classé dans : Wordpress

Load WooCommerce Stores in 249ms!