blog-vintage-header

Obtenir des backlinks de qualité: +70 techniques


Obtenir un backlink

Les backlinks c’est comme la viande, il y a le boeuf de Kobé et le macdo, autrement dit les liens de qualité sont rares et chers, les liens pourries bons marché et en abondance.

Dans le référencement naturel, les backlinks ont toujours été un facteur majeur dans le classement des sites sur Google.

 

Mais créer des liens doit se faire de manière «scientifique » afin de ne pas avoir l’effet inverse, car dans ce domaine aussi, c’est la qualité qui prime sur la quantité.

 

Je vais vous faire une confidence, ça fait maintenant plusieurs années que je fais des audit de référencement naturel, or à chaque fois que je que j’arrive à la phase de l’analyse des liens, je tombe sur le même résultat:

 

  • Soit la personne ne dispose d’aucun lien de qualité vers son site, cas typique des nouveaux sites.
  • Soit ils proviennent de la même catégorie de sites: les annuaires.

 

Je n’ai rien contre les annuaires, j’en ai plusieurs, le problème c’est que la première règle à savoir quand on veut créer des backlinks c’est d’adopter/simuler un comportement naturel.

 

Dans les grandes lignes, cela consiste à diversifier les sources de liens, les ancres (le textes du lien) et la cadence (c’est très louche d’avoir 100 liens en une semaine puis rien pendant des mois)

 

Il faut rappeler que Google ne veut pas que vous créiez vous-même ces backlnks et préfère que cela soit fait naturellement par des personnes qui apprécient votre contenu. Mais que faire quand on est inconnu et qu’on a pas le budget d’une grande marque pour se faire connaitre ?

 

C’est donc la course du chat et de la souris, entre Google et les experts SEO, raison pour laquelle il est fortement recommandable de faire appel à un spécialiste du référencement afin d’éviter une pénalité et une exclusion de notre moteur de recherche favori.

 

Après cette introduction, je vous propose de découvrir plus de 70 techniques pour obtenir des backlinks sur internet. Et si vous avez d’autres techniques, n’hésitez pas à les proposer dans les commentaires car rappelez-vous, le savoir n’a aucune signification si on ne le partage pas.

 

Une pluie de backlinks grâce au linkbait

Linkbaiting

Le linkbainting est une technique de netlinking redoutablement efficace à condition qu’elle soit appliquée de la bonne manière.

Concrètement, cela consiste à créer un contenu (souvent un article mais pas exclusivement) exceptionnel afin d’obtenir des liens naturellement.

C’est d’ailleurs la méthode recommandée par Google aux webmasters.

Publiez régulièrement des articles de blog

Vous pensez que ce conseil est banal ?

Pourtant c’est l’une des techniques de référencement les plus efficaces. Publier régulièrement des articles de blog à forte valeur ajoutée ne peux que vous apporter beaucoup de liens.

De plus, vous devenez une référence, et croyez-moi pas la peine d’avoir un talent fou, il suffit de voir comment de nombreux sites qui appliquent cette méthode se sont imposés en France malgré le fait que la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.

Alors cher ami, toi le passionné de la rédaction web, prend ton courage à deux main et fais-moi un billet de blog par jour !

 

Maintenez votre blog à jour

Premièrement, Google aime la fraîcheur, ceci va améliorer automatiquement votre référencement. De plus c’est plus intéressant pour vos lecteurs.

Il suffit parfois de changer le titre de (mes conseils pour 2016) par (mes conseils pour 2017) et d’ajouter un petit paragraphe ou deux pour que votre article redevient d’actualité.

Les curateurs cherchent toujours de la nouveauté, votre article aura donc beaucoup de chance d’être partagé, idem pour les backlinks qui ne peuvent que se multiplier.

 

Créez des listes utiles aux lecteurs

Ecrire des articles sous forme de listes, c’est choisir la forme la plus agréable à lire.

N’oubliez pas que les gens sont submergés par un flux d’information en continu, d’autant plus que sur internet, surtout après une longue journée de travail, on est en mode paresseux voir à moitié déconnecté.

Les listes étant par essence plus faciles à lire, en misant sur ce format vous aurez plus de lecteurs, plus de partages et probablement plus de liens en retour.

 

Optez pour des titres putaclic

C’est sans doute la technique la plus simple et la plus efficace, c’est pour cela qu’elle est utilisée massivement y compris par nos chers médias mainstream.

En effet cela consiste à choisir un titre très alléchant, tellement incroyable et inattendu, qu’il ne vous laisse pas le choix que de cliquer pour lire l’article en question.

Je ne parle pas ici d’un titre du genre (10 techniques secrètes pour réussir votre blog, ou 100 manière d’obtenir des backlinks) non les titres putaclic sont souvent formulé de cette manière (J’ai obtenu 100’000 visites en trois mois avec cette technique toute simple) ou (j’ai hacké Google Adwords, je paye un centime par clic ) plus c’est exagéré mieux c’est.

Le problème c’est qu’en générale plus vous avez recours à cela moins c’est efficace, car à la longue les gens finissent par capter le truc et ne font plus attention à ces fausses promesses.

 

Créez quelques chose contre un backlink

offre seo

Concevez une typo et la proposer gratuitement en téléchargement

Vous n’êtes pas obligé être un typographe professionnel, il existe des outils gratuits qui permettent de réaliser cela en toute simplicité. Une fois ceci est fait il suffit de proposer cette typo gratuitement en téléchargement sur des sites tel que Dafont.

Créez et diffusez une infographie sur les réseaux sociaux

Comme pour les typographies, les logiciels en ligne pour créer votre infographie existent, il vous suffit de bien choisir le sujet et de produire quelque chose d’utile et d’intéressant.

Vous pouvez alors contacter vos amis blogueurs afin de leur proposer d’utiliser cette infographie contre un lien vers votre article.

Créez un plugins gratuit pour wordpress

Si vous savez coder, vous pouvez créer facilement un petit plugins pour wordpress et le proposer gratuitement en téléchargement sur les sites de référence, ainsi vous pouvez ajouter un lien vers votre site.

Et contrairement à ce qu’on pense, cela ne prend généralement que quelques heures de travail (sauf si vous voulez créer une usine à gaz) ce qui n’est pas le but ici.

Développez des plugins pour d’autres CMS

On a tendance à l’oublier, mais il n’y a pas que Wordpress dans la vie, vous pouvez donc créer des plugins pour d’autres CMS. Rassurez-vous Joomla et Drupal comptent aussi des millions d’utilisateurs.

Proposez un template gratuit

Cela pourrait être un thème pour Wordpress ou un autre CMS.
Nul besoin d’être un grand designer, il existe des Builder (constructeur de template) et des framework totalement gratuits. Et si vous arrivez à créer quelque chose de très beau vous pourrez même les vendre sur les plus grandes marketplaces.

Remarque: Dans la majorité des cas, mettre un lien dans le Footer n’est pas recommandé.

Ecrivez un livre blanc

Pratique assez courante chez les blogueur marketing, elle peut être adoptée par n’importe qui. Il suffit de créer un petit livre pdf d’une dizaine de pages et de le diffuser sur l’une des multiples plateformes qui référencent les livres gratuits. Ainsi vous pouvez facilement mettre un liens vers votre site depuis votre page d’auteur.


Vous pouvez également intégrer des liens dans le fichier PDF.

Obtenir un backlink en contre-partie d'un service

faire un service

Pour ceux qui se souviennent du début du web, l’entraide était sans doute l’un des piliers du grand succès d’internet. Et si les choses sont un peu différentes aujourd’hui, certains ont gardé ce vieux réflexe de venir en aide à ceux qui le demandent. Si de plus vous obtenez un lien, c’est tout bénéf.

Créez un site web pour une association caritative

Vous êtes webdesigner ? La charité ça vous parle ? Aidez une association locale en lui créant un petit site web pour la collecte de fonds. Ainsi vous pouvez ajouter un lien vers votre site web depuis la page partenaires ou sponsors (le lien depuis le footer n’est pas recommandé) En plus avec Wordpress, c’est à peine un jour ou deux de boulot, et puis c’est pour la bonne cause hein :)

Recyclez les vieux scripts opensource

Sur internet tout est gratuit ou presque, vous pouvez donc créer un outil utile et le proposer aux webmasters. Mais comme toujours, il y a des astuces, il suffit de chercher. Pas la peine de passer des heures à coder, vous pouvez utiliser librement des scripts open source en toute légalité. Jetez un coup d’oeil sur http://www.hotscripts.com/ c’est le paradis !

Aidez les blogueurs en galère

Les blogueurs sont presque tous sur Wordpress, mais très peu savent coder. Il suffit de parcourir les groupes Facebook pour le constater. La bonne nouvelle c’est que généralement la solution se résume à trois bouts de code. Faites valoir vos connaissance en HTML et CSS contre un petit backilnk.

Effectuez la refonte du site de votre commune

les sites des communes sont pourris, ce n’est pas une nouveauté. Basés sur des anciennes technologies, ils sont devenus obsolètes. Pourtant pour les ninjas que nous sommes ces sites sont un vrai trésor, et pour cause il bénéficient souvent d’un trust de fou. Vous pouvez donc proposer de faire la refonte du site gratuitement et d’y ajouter vos liens.

Offrez un logo

Vous êtes graphiste ? Vous pouvez cibler des sites web dans une thématique proche de la votre en leur proposant un logo gratuit contre un petit lien dans la section partenaire. Et si vous êtes nul en design, vous pouvez quand même appliquer cette technique en déléguant la création du logo sur Fiverr pour seulement 5 dollars.

Participez aux concours de graphistes

Souvent, des marques proposent des concours de design pour mettre en avant leurs nouveaux produits, outre la célébrité, si vous gagner ce concours vous aurez souvent droit à un backlink vers votre portfolio. Inutile de dire que l’impact sera phénoménal.

Aidez les gens sur les forums de discussion

Les forums sont souvent bien modérés, car sinon les spammeurs prennent le pouvoir. Pour avoir un liens de qualité, il faut être rusé. Commencez par créer un compte sur un forum d’entraide (de votre secteur d’activité) et essayez de participer quotidiennement en venant en aide à qui la demande. Vous aurez tôt ou tard l’occasion de placer un joli lien.

Le Netlinking par le partenariat et le réseautage

réseautage

Le guest blogging chez un ami

Beaucoup de blogueurs offrent la possibilité de faire un Guest-post. Bien évidement c'est beaucoup plus simple vous faire accepter si vous avez déjà discuter avec la personne dans le passé.

Soyez donc actifs sur la toile et n'hésitez-pas à tisser des liens.

Ecrivez un article pour un média en ligne

C'est comme la technique précédente sauf que cette fois-ci vous allez publier votre article sur une plateforme collaborative. Exemple de sites acceptant la publication d'articles invités: Agoravox, JDN, le monde informatique

Faites du Sponsoring

Beaucoup d'événements, surtout au niveau local vous permettent d'avoir un lien contre une petite contribution financière. Profitez-en !

Laissez un témoignage

Vous avez découvert un nouvel outil en ligne, contactez l'éditeur et proposer lui de laisser un témoignage, prévilégiez les startups qui refusent rarement ce genre de proposition

Contactez votre fournisseur

Vous avez un fournisseur ? n'hésitez pas à lui demander de vous mentionner comme référence client, ça ne coûte rien et pourtant c'est efficace

Contactez vos clients

S'ils sont satisfaits de vos services, ils n'hésiterons pas une seule seconde à vous offrir un petit lien. Essayez, vous allez voir que ça marche

Participez aux débats de la blogosphère

Laissez un commentaire sur les blogs les plus populaires (en relation avec votre secteur) vous pouvez ainsi avoir des liens vers votre profil ou site web

Inscrivez-vous sur les forums de discussion

Beaucoup de forums vous accordent le droit de poser un lien dans votre signature, par contre il faut atteindre un certain grade pour avoir accès à ce privilège. Soyez patient, contribuer régulièrement afin de mériter votre backlink.

Pratiquez l'échange de liens

Utilisez des outil comme Buzzsumo ou Twitter pour connaître les blogueurs influents, il ne vous reste que des les contacter pour leur proposer un échange de liens.

Les liens réciproques ne sont pas conseillés, optez pour un échange triangulaire (A vers B et B vers C) vous pouvez également trouvez des partenaires sur le site world-of-seo.fr

Se faire référencer sur les plateformes thématiques

marketplace

Ajoutez votre portfolio sur Behance

Behance est une plateforme de référence pour les créatifs.
vous pouvez uploader vos dernières réalisations sous forme de portfolio et obtenir un lien vers votre site.

Diffusez vos créations sur dribbble.com

Encore une plateformes qui rassemble les meilleurs créations graphique du monde. Mais personne ne vous interdit d’envoyer vos dernières créations même s’ils ne valent pas le coup, le but ici c’est d’obtenir ce fameux backlink.

Créez un portfolio sur le blogduwebdesign.com

Sur ce site dédié au graphisme et au webdesign, vous avez la possibilité de créer une page personnelle en sous domaine et de diffuser des articles en relation avec ce thème. Vous pouvez donc ajouter en toute liberté des liens vers vos sites web.

Deviantart, encore une plateforme dédiée au design graphique

Sur ce site on y trouve des icônes et des créations graphiques. Ici aussi vous pouvez ajouter vos création et placer des liens vers votre site. Vous pouvez même vendre vos créations. Le site compte des milliers de membres actifs. Il y a donc potentiellement du trafic vers votre portfolio.

S’inscrire sur le site 500px.com

Si vous êtes un photographe, pro ou amateur, vous pouvez vendre vos clichés sur cette marketplace. Vous pouvez également disposer de votre propre page avec toutes les informations vous concernant, y compris un lien vers votre site, contre un petit abonnement. Un site très populaire qui pourrait vous ramener pas mal de trafic, surtout si vous aurez la chance de figurer dans la liste des photographes mis en avant.

Diffusez vos photos smugmug.com

Le site est payant mais vous permet entre autre de pouvoir vendre vos photos, vous disposer bien sur d’un lien vers votre site ou portfolio

Inscrivez-vous sur fotocommunity.fr

Ce site englobe une large communauté de photographes passionnés. Vous pouvez ajoutez vos photos et obtenir un lien depuis votre profil. Vous pouvez aussi ajoutez vos photos sur des sites comme pixabay ou picjumbo

Des backlinks pour les musiciens

Beaucoup de sites sont dédiés à la musique et offrent la possibilité de s’inscrire et d’avoir une page perso et de diffuser ses chansons. Exemple: Blastro, Rhapsody, Pandora, new.music.yahoo, music.aol et pleins d’autres. N’oubliions pas le fameux Myspace qui n’est pas encore mort (mais qui dégringoler depuis que Facebook existe) Votre portfolio vous permet d’avoir des liens vers votre site.

Diffusez une présentation

De nombreux sites comme slideshare vous offre la possibilité de diffuser vos présentations gratuitement. Profitez-en d’autant plus que vous n’êtes aucunement obligé de produire 50 slides pour être publié.

Volez les backlinks de vos concurrents

voler des backlinks

Sur internet tout est disponible, il suffit de chercher un peu. C’est pareil pour les backilnks. Il suffit d’utiliser un des nombreux outils disponible pour avoir accès aux liens externes de n’importe quel site web. Et même s’il existe des techniques avancées (notamment le cloaking) pour dissimuler ses backlinks, son utilisation reste marginale. Profitez de la liste des backlinks de vos concurrents pour les copier ou même faire mieux !

Semrush un outil indispensable pour le SEO

Semrush fait partie de ces quelques outils de référence qui sont très fiables.
A vrai dire, c’est une multitude d’outils qu’offre ce site, mais ce qui nous intéresse ici ce sont les backlinks. Il faut par contre recourir à un abonnement afin de profiter de toutes les options et dévoiler tous les liens externes d’un site web. La version gratuite est très limitée, mais vous permet au moins de découvrir toute la puissance de Semrush.

Ahref pour détecter les backilnks d’un site

Ce site possède une base de données énorme, vous pouvez donc l’utiliser afin d’accéder à la liste des backilnks du site de votre choix. IL faut par contre recourir à un abonnement afin de pouvoir l’utiliser.

Majestic SEO, le plus populaire

Outre le fait que ce site possède l’une des bases de données les plus complètes, l’avantage d’utiliser majestic seo est de pouvoir mesurer la puissance des liens avec des metrics comme le Trust Flow (qualité des liens) et la Citation Flow (volume des liens). L’outil vous permet également d’identifier la catégorie des liens grâce au Topical Trust Flow. Un outil payant mais indispensable.

Seobserver pour ceux qui veulent le meilleur

Seobserver est un outil français crée par notre ami Kevin Richard. C’est en quelque sorte un Majestic SEO augmenté, d’ailleurs Seobserver se base sur l’API de Majestic SEO, mais ajoute ses propres filtres. La fonction principale consiste à surveiller le netlinking de ses concurrent ainsi que leur positionnement afin de profiter de ce qui marche réellement. Très performant, cependant l’abonnement le moins cher est de 100€ par mois.

Le logiciel freemium Seo Spyglass

Seospyglass est un logiciel très intéressant, il permet de faire la liste des backilnks d’un site web tout en les classant par type. L’outil permet également d’évaluer le risque de pénalité liée à ces liens. La version gratuite permet d’avoir un accès à pas mal de données mais si vous voulez profiter de toutes les fonctionnalités, il faudra l’acheter pour la somme de 124$ Disponible en téléchargement pour Windows et Mac.

Backlinkwatch, un outil gratuit

C’est le seul de cette liste qui soit gratuit. Certes le site est vieux, bourré de publicités et sa base de données n’est pas énorme, mais si vous voulez jeter un coup d’oeil rapidement sur le netlinking de votre concurrent sans dépenser un sou, vous pouvez recourir à ce site.

Utilisez des noms de domaines expirés

ndd expirés

Depuis quelques années, c’est une technique très à la mode et qui a fait ses preuves. C’est tout simple, au lieu de passer des mois à faire des liens, vous récupérez un vieux domaine et vous disposez tout de suite d’un site ayant du netlinking existant. J’avais déjà expliqué en détail comment profiter des domaines expirés, je vais donc me contenter de vous lister quelques outils pour dénicher ces perles rares.

Expireddomains.net

Chaque jour, expireddomains liste les domaines fraichement expirés.
Le site est totalement gratuit mais il faut s’inscrire pour bénéficier de toutes les options.
Parfois les metrics ne sont pas très correctes, mais ça reste suffisant pour avoir un premier coup d’oeil.

pbnpremium.com

Contrairement au site précédent, il faut payer pour pouvoir accéder aux listes des derniers domaines disponibles. Cependant l’interface est beaucoup plus agréable à utiliser. Le site se met à jour sans cesse, ainsi les sites spammés sont quotidiennement virés de la liste. C’est très pratique non ?

Domraider

C’est le leader français concernant les noms de domaines expirés. Vous pouvez acheter directement votre NDD, faire une mise en enchère ou réserver un domaine pas encore disponible. Longtemps spécialisée uniquement dans les .FR, la plateforme s’est ouverte récemment aux autres TLD.

Kifdom

Un outil très agréable à utiliser qui permet de chercher parmi une liste de domaines expirés selon plusieurs paramètres et faire un achat direct. Il faut par contre s’abonner pour pouvoir accéder à liste et utiliser les différents filtres.

pbnlab.com

Ce logiciel est un peu différent puisqu’il ne dispose pas de listes prêtes, mais au contraire va pouvoir vous aider à trouver vos propres noms de domaines expirés. Il suffit de renseigner un mot clé ou un site à crawler et l’outil s’occupe du reste. Contrairement à des logiciel comme scrapebox vous n’avez pas besoin de gérer quoi que ce soit, tout est simple, tout est clair. L’outil est payant, mais ça vaut vraiment la peine.

Footprints: suivez la trace

17857748_10154940589822819_1969598091_n

Plusieurs techniques peuvent nous permettre de suivre les traces laissées par les sites ou les CMS afin d’en profiter pour créer des liens. Suivre les footprint demande parfois pas mal de ruse et de créativité. En voici quelques exemples concrets, à vous de jouer.

Trouvez des sites qui acceptent les commentaires.

C’est vraiment d’une grande simplicité, il suffit en effet de regarder les expressions générées par les plugins de commentaires et de faire une recherche google en utilisant les guillemets. Par exemple, pour découvrir la liste des sites utilisant le module KeywordLuv vous tapez ceci:
votre mot clé "Ce site utilise KeywordLuv" Vous pouvez également utiliser l’outil gratuit fourni par le site http://palevesque.com/outil-blog-comment/ ou celui du site https://www.seo-footprints.com/

Utilisez les footprint pour créer des profils

Certains sites vous offre la possibilité de créer un profil et d’y ajouter une fiche de présentation en incluant un lien. Pour retrouver ces sites, il vous suffit de trouver le Pattern qui se répète selon le CMS ou le framework utilisé.

Si par exemple vous cherchez des Forums, vous pouvez utiliser quelques-unes de ces commandes directement dans google:

  • Votre mot-clé inurl:forum
  • Votre mot-clé inurl:register
  • Votre mot-clé "Powered by PHPbb »

Vous pouvez aussi combiner plusieurs commandes comme intitle, intext etc afin de trouver les spots pour backlinks.

Des outils comme builtwith peuvent vous aider à avoir la liste de sites utilisant tel ou tel script ou logiciel.

Enfin, vous pouvez aussi détecter un réseau de sites d’un concurrent.

Plusieurs techniques existent, la plus simple étant de vérifier les données whois ainsi que celle des dns.
Des outils comme spyonweb ou viewdns.info permettent d’avoir énormément d’informations.

En suisse, l’annuaire local.ch propose aux PME d’avoir un site web. Seul bémol, tous les sites se ressemblent, d’ailleurs il vous suffit de mettre dans  Google l’expression intext:"Produit par local.ch" pour avoir accès à une liste de sites réalisés en utilisant le même template.

Vous pouvez aussi utiliser la recherche d'images puisque local utilise le même favicon pour toutes ces réalisations !

Le netlinking est chronophage, achetez des backlinks

Achat de liens

Comme vous pouvez le constater à travers cet article, le netlinking nécessite beaucoup de travail.

Si vous voulez donc gagner du temps et vous concentrer plus sur le développement de votre business alors déléguez la création de backlinks.


Attention tout de même à ne pas passer par des plateforme low cost (comme Fiverr) qui vont tout simplement détruire votre référencement avec des milliers de liens d’une piètre qualité

Soumettre.fr, la valeur qui monte

Déjà un an que soumettre existe, ce service créé par Didier Sampaolo et Rodrigue Fenard cartonne. En effet le site vous permet de commander directement du netlinking ou du contenu de manière automatisée. Certes, vous n’avez pas accès à la liste des sites, mais la qualité y est. Les prix sont tout à fait correctes et le travail est bien fait.

Seolinks.ch, un service all-in-one

Dans le même esprit que soumettre, vous pouvez choisir parmi les différents packs de netlinking.
Le site dispose de plusieurs centaines de blogs dans différentes thématiques mais la liste n’est pas publique. Là aussi vous pouvez payer directement par carte de crédit et recevoir un rapport complet de netlinking. Un bon rapport qualité-prix et des délais raisonnables.

Rocketlinks met en relation blogueurs et acheteurs

Avec rocketlinks c’est un autre business modèle. Une fois votre compte validé (il y a une vérification manuelle qui prend parfois quelques jours) vous aurez accès à une liste de tous les sites disponibles, et il y en a beaucoup. Les prix varient selon le choix de l’éditeur, ainsi pour un lien dans un article, vous pouvez dépenser 50€ ou 500€. Vous pouvez également choisir des liens en site wide ou en page d’accueil que vous payez mensuellement. Pour avoir plusieurs liens, il faudra contacter les blogueurs un par un et négocier les prix, ce qui prend parfois plusieurs jours de va-et-vient.

Seedingup, des milliers de blogs à disposition

C’est un peu le même principe que la plateforme précédente, sauf qu’ici vous aurez accès aux metrics mais ne pouvez pas connaître le site en question avant de payer.
Seeding up permet également d’acheter des partages sur des pages Facebook ou des comptes twitter. Plusieurs formes de contenus sponsorisés sont disponibles.

Ereferer, le service netlinking low cost

Sur ce site, vous pouvez acheter du netlinking pour quelques euros seulement. Essentiellement pour des annuaires même s’il existe quelques communiqués de presse. La particularité de Ereferer c’est que vous payez en avance même pour des liens non validés.
Mais vu le prix dérisoire, avoir un taux de validation de 80% est acceptable. Perso, je ne recommande pas d’utiliser ce service pour référencer un Money-site, par contre, ce service est tout à fait légitime pour du netlinking tier 1 ou 2

Montez un réseau de blogs PBN

Réseau de blogs

Là encore, on est sur des vieilles techniques remise au goût du jour. PBN (pour private blog network) est tout simplement un réseau de sites à base de domaines expirés créées exclusivement pour le référencement d’un site.

Les experts SEO étant beaucoup plus attentifs aux risques liés aux pénalités Pingouins, le procédé a bien changé en comparaison avec ce qui se faisait auparavant.

On peut donc envisager d’avoir un bon PBN de qualité en moyennant quelques centaines d’euros. Ceci est devenu possible pour deux raisons:
on peut désormais acheter du texte pour trois fois rien sur textbroker. Les VPS sont bons marché chez OVH.

pbn.rocks

C’est un service de création de PBN dans plusieurs langues y compris en français. Vous avez le choix entre plusieurs formules (location ou achat) J’ai découvert ce site sur un forum anglophone mais je ne l’ai pas encore testé. Je ne peux pas donc donner mon avis là-dessus.

Puissance.space

La star montante du SEO belge, Adrien Russo 17 ans seulement, a épaté tout le monde en créant un service qui vous livre des PBN clé en main. En effet vous pouvez choisir entre plusieurs thématiques (internet, santé, immo.. etc) et le tour est joué. Tout est pris en charge, l’achat des ndd, la rédaction, la création des sites et l’hébergement. Malgré son jeune âge, Adrien est très bien calé dans ce domaine.

Si vous voulez donc un réseaux de blogs pour un prix tout à fait raisonnable, passez commande directement sur le site.

pbnbutler

pbnbutler est un service de création de PBN dédié uniquement aux sites en anglais. Les tarifs sont très alléchants et le site joui d’une bonne réputation. La rédaction du contenu se fait en Asie. Si vous avez des sites en anglais à référencer, ce service est fait pour vous.

Les experts SEO nous livrent leurs visions du netlinking

fabien-raquidel

Fabien Raquidel, consultant chez vip-agence.com

Comment trouver des liens légitimes pour votre niche ?

Aujourd’hui, tous les experts sont d'accord, le meilleur lien est un lien de votre thématique.

Trouver un lien légitime pour votre site est pourtant plus difficile qu'il n'y paraît. Cependant certains outils et assistants existent et peuvent vous aider à dénicher le lien « miraculeux. Je vous révèle ma petite astuce de pro.

Il s'agit de l'outil  Talkwalker Alertes qui vous  permet de trouver facilement des bons spots pour votre site. L’outil fonctionne un peu comme Google Alerte, tous les jours vous recevrez sur votre mail les liens des sites, blogs, ou des forums qui parlent de votre marque, de celle de votre concurrent, ou d’un mot clé, en fonction de comment vous aurez paramétré l'outil. 

Les gros points forts de l’outil par rapport à Google Alerte est que les infos remontent plus rapidement et que le mail que vous recevrez est vraiment plus lisible et compréhensible.

 

Talkwalker Alerte est tout simplement l’outil idéal pour trouver facilement des sources qualifiées et légitimes pour poser vos liens. Bien entendu, source ne signifie pas que vous pourrez librement poser un lien.

 

Votre travail consistera à contacter les blogueurs ou webmasters des différents sites identifiés et essayer de concrétiser des partenariats de type « Guest Blogging », diffusion d’articles etc…

 

Un autre point important grâce à cet outil vous pouvoir voir tous les jours les nouveaux liens posés par vos concurrents avant même que les outils de pistages tels que Majestic ou Ahrefs remontent les infos... 

 

patrick chareyre

Patrick Chareyre

Directeur de Xenoht.net, spécialiste de l'acquisition de visibilité sur le web: SEO, AdWords et de la e-réputation 

Fondateur et organisateur et de la conférence internationale PerformanceWeb.ch

Réaliser une enquête exclusive pour obtenir de la notoriété

L'idée c'est de créer une étude exclusive sur votre secteur d'activité et de la partager afin de générer des liens vers votre site. 

La problématique de ce genre de technique c'est que généralement les études réalisées par les SEO ne sont pas de qualités ou intéressantes. Ils y mettent peu de moyens et donc le résultat est souvent faible. Il va donc falloir investir un peu pour arriver à ses fins. 

Je vous donne un exemple de ce que j'ai réalisé à plusieurs reprises (mais dans une autre thématique). 

Pour l'exemple, je travaille pour une régie immobilière. 

Pour générer des liens de qualité, je vrais créer une étude exclusive sur mon secteur d'activité avec un institut d'études de marché pour rendre la démarche crédible. 

Vous allez dire ça coute très cher . Oui ça coûte, mais pas tant que ça si on utilise les bons outils. 

En réalisant une étude Omnibus https://www.link.ch/wp-content/uploads/2016/10/LINK_FactSheet_VisualBus_f.pdf

Vous pouvez ne payer que pour quelques questions 3-4 par exemple que vous posez et avoir des résultats exploitables par rapport à la population Suisse. Le tout étant en plus validé par un institut d'étude reconnu sur le marché. 

Si par exemple je pose les questions suivantes:

 

Qu'est-ce qui vous empêche d'être propriétaire de votre logement actuellement ? 

- les moyens financiers

- les biens disponibles

- etc....

 

Pensez-vous que l'accès à l'achat d'un bien immobilier devrait être plus simple ?

Oui

Non

 

Pour 3 questions, cela va représenter un budget de CHF 3'900.- 

 

Une fois vos questions posées, vous aurez donc des réponses représentatives de la population Suisse, que vous pourrez segmenter par homme/femme, age, etc...

Vous aurez suffisamment de données pour faire un rapport avec des donnes exclusives. Vous devrez ensuite préparer un vrai communiqué de presse (avec des graphiques et tableaux) et le faire parvenir à la presse généraliste (TV, Radio, journaux, magazines) ainsi que la presse spécialisée dans la thématique.

Si l'étude est intéressante, elle est quasiment à chaque fois reprise par une grosse partie de medias. Il suffit de toucher une corde un peu émotionnelle avec vos questions pour générer des résultats automatiquement intéressants.

Les résultats seront même parfois commentés et débattus par les politiques, ce qui peut créer un petit buzz par rapport à cette étude. On peut même sortir de la phase article avec des interviews à la radio et TV. Donc un gros plus au niveau visibilité, notoriété et trafic

 

Une fois l'étude publié, il faudra contrôler que la source (et donc le lien sur votre site) est bien mentionnée. Si ce n'est pas le cas, il ne faut pas hésiter à prendre contact avec le journaliste ou la rédaction pour faire cette demande. La modification est généralement faite sans soucis.

 

Au final, en ayant dépensé environ CHf 4'000.- (qui est une somme certes), vous pourrez générer des dizaines voir des centaines de backlinks venant de sites d'autorités ou thématisé, qui au final vont vous donner un très gros coup de booste à vos positions. 

Et vos concurrents auront du mal à générer autant de liens de qualités comme vous. 

 

rudy-viard 

Rudy Viard accompagne les entreprises en B2B avec pour objectif de les aider à créer du trafic, générer des leads et trouver des client grâce à Internet. Il est également l'éditeur du site Webmarketing Conseil (225 000 visiteurs par mois en février 2017).

L'avis de Rudy Viard sur le Netlinking

On peut regrouper les 100aines de facteurs du référencement qui permettent à Google de classer vos pages devant celles de vos concurrents en 3 grandes catégories :

 

1. Le nombre, la qualité et la pertinence des liens pointant vers votre page

2. Vos contenus et leur capacité à répondre aux requêtes des utilisateurs

3. Rankbrain, l'intelligence artificielle de Google capable d’apprendre en continu pour corriger les résultats

 

Vous pouvez agir sur la qualité de vos contenus et l'expérience utilisateur qu'offre votre site pour soigner vos positions sur Google.

En revanche, en matière de liens, vous n'êtes en théorie pas censés aller à la pêche aux backlinks sous peine d'être soupçonnés de vouloir manipuler les algorithmes et de vous prendre une pénalité. 

Si l'on écoute Google, les liens entrants devraient en effet apparaître spontanément, par l'opération du Saint Esprit, sur la base de vos contenus. Problème : en réalité, sans audience ni communauté, la probabilité d'obtenir des liens de qualité est proche de zéro. Un serpent qui se mord la queue donc. 

Entre la théorie et la pratique, il y a un monde, heureusement. Et depuis les origines des petits malins réussissent à contourner les règles et à faire passer leurs sites souffreteux pour des Pur Sang à coup de liens posés aux bons endroits. A chaque vague de pénalité, beaucoup tombent mais la grande majorité remonte en selle. 

Alors comment obtenir des liens : il existe la pléiade de techniques, certaines ont fonctionné mais ne fonctionnent plus, certaines se sont affinées au fil des années, d'autres émergent en prenant en compte les évolutions des moteurs.

 

La 1ère décision qui s'impose à vous est de savoir si vous souhaitez obtenir rapidement des performances en prenant le risque que votre site tombe ou si votre site au contraire a vocation à rester.

Pour ma part, je n'utilise pas de techniques de linkbuilding qui pourraient mettre en péril le futur de mon entreprise. Donc pas d'outils d'automatisation ni de réseaux privés. Si vous débutez, testez sur des sites qui peuvent tomber. Sinon restez propres.

Les techniques que je recommande à mes clients dépend essentiellement de leur taille :

 

Pour les sites qui démarrent :

 

1. Faites tester gratuitement votre outil / service / produit / formation à des journalistes, blogueurs, influenceurs pour récupérer des liens. C'est ce que j'ai fait à l'époque pour la start-up Screentoaster. En fournissant des clés d'invitation, j'avais alors obtenu des 100aines de publications sur TechCrunch, Mashable, Business Insider...

 

2. Repérer des sites à forte audience et complémentaires au vôtre et leur proposer un contenu calibré pour coller à leur ligne éditoriale. Ne le faites pas pour le trafic mais pour obtenir un lien de qualité sur un site d'autorité. Surtout proposez des contenus exceptionnels, pas des articles déjà lus partout.

 

3. Produire une infographie claire basée sur des statistiques fraîches et proposez-la à des blogs ou médias en échange d'un lien vers votre site.

 

Pour les sites disposant déjà d'une audience :

 

1. La problématique est différente : vous avez du trafic, une liste email, des abonnés sur les réseaux sociaux. Vous devez dans ce cas de figure plutôt vous concentrer sur la création de contenus capables de devenir une ressource incontournable lorsque le thème est abordé dans un article ou sur un forum.

Exemple : mon article sur "La Liste des Agences à Paris" a obtenu 97 backlinks provenant de 37 domaines. Trouvez les contenus qui serviront de ressource aux autres.

 

2. Plus vous êtes identifié comme expert dans une thématique, plus vous serez invités à prendre la parole sur différents sites et blogs. Suggérez aux médias, blogs et partenaires que vous êtes prêt à contribuer dans le cadre d'une interview ou d'un article table ronde (comme l'article que vous êtes en train de lire)

 

alexandra-martin

Alexandra Martin alias Miss Seo Girl 

Ahhhh le netlinking ! C’est comme le cadeau empoisonné de Google !

D’un côté, on te dit qu’il faut avoir des liens pour booster ta visibilité sur la toile, et de l’autre côté, on te dit de ne surtout pas essayer de manipuler l’algorithme en créant (achetant) des liens. Bon, j’exagère un peu. Malgré tout, le netlinking est une technique aussi puissante que dangereuse, il faut donc vraiment faire attention. 

Ok, alors que faut-il faire ? Je ne suis pas une spécialiste du netlinking, je ne vais pas vous parler des techniques comme la création de réseaux de liens ou encore l’achat des noms de domaines expirés. Peut-être que ces techniques marchent, moi je n’en sais rien. 

Avant de vous donner mes 3 techniques à moi, que j’estime naturelles, logiques, et peu « dérangeantes », je vous invite à lire deux de mes articles invités. Abdou, dans son article 15 sources fiables pour obtenir des backlinks adorés par Google vous parle par exemple des liens cassés, des interviews, des infographies, des tests produits comme sources de netlinking. Patrice, mon autre invité, vous parle dans son article des « 9 évolutions du link building pour votre SEO » et il vous met en garde sur certaines utilisations.

Alors, quelles sont mes 3 techniques pour travailler mon profil de netlinking tout naturellement ? 

  • Le GuestBlogging : c’est pour moi la plus naturelle des façons pour créer des liens. Car l’objectif premier n’est pas la création de lien, mais le partage et la découverte d’une nouvelle communauté – celle du responsable éditorial qui vous ouvre les portes de son blog. C’est une méthode gagnante-gagnante. Vous allez vous faire connaître d’un autre public et éventuellement obtenir un lien vers votre site, et votre hôte, quant à elle gagnera du contenu de qualité pour son blog. À lire chez moi : Je n’ai pas peur de MON guest blogging ET vous ? :)
  • Les articles collaboratifs : il s’agit ici de choisir un sujet intéressant et demander à des personnes connues et reconnues dans votre milieu de donner leur avis sur la question. L’objectif est déjà d’avoir un contenu de qualité qui sera agréable à lire et qui mélangera les avis des experts. Ça donnera de la matière aux échanges dans les commentaires par exemple. De plus, chaque intervenant sera content et fier de participer à votre article collaboratif. Il pourra faire la promotion de votre article et éventuellement parlera de celui-ci dans son blog. Un exemple d’article collaboratif ? En voici : Rétrospective #SEO 2015 et préconisations SEO pour 2016 !
  • Rédiger des articles qualitatifs : la meilleure technique de capter des liens, c’est d’écrire des articles de qualité. Si vous arrivez à intéresser votre public, à répondre à leurs questions, à créer une communauté autour de votre blog et de la fidéliser, votre public fera naturellement des liens. Je donne souvent l’exemple de mon blog. Je dois avoir aujourd’hui environ 11 000 liens et grosso modo 99 % sont des liens que je n’ai pas créés. C’est vous, mes lecteurs fidèles qui me faites des liens… merci !

Maintenant, je sais que ce n’est pas évident, ça dépend beaucoup de l’univers dont on fait partie… mais essayez de faire des articles de qualité et d’être régulier dans vos publications : le travail finira par payer ! 

Comme je dis souvent, il ne faut pas créer du lien, il faut les capter 😊 Bon netlinking à tous ! 

 

yannick

Yannick Bouvard, consultant SEO chez Yeca

L'art de faire des backlinks avec Yannick Bouvard

 L’art de trouver des backlinks n’est pas une expression si galvaudée que cela.

Même si l’idée est plus de parler de « technique » que d’ « art », l’exercice est tellement non conventionnel et différent d’un projet à l’autre qu’il implique forcément beaucoup de travail, de tentatives, et donc d’échecs avant d’arriver à un résultat.

D’ailleurs, une fois l’ouvrage réalisé, on ne peut pas être certain de son efficacité à 100%, un peu comme on ne peut pas prévoir parfois l’accueil réservé à une oeuvre. Il existe ainsi beaucoup de techniques différentes qui sont plus ou moins valables selon la thématique du site.

Ainsi, pour permettre à chacun de bénéficier de cette technique, je vous propose de mettre en application celle qui fonctionnera pour tous les projets : l’étude des concurrents. En effet, le positionnement de vos pages est directement dépendant de vos liens, mais aussi des liens dont vos concurrents bénéficient. Ainsi, avec des outils comme SEObserver, SEMrush ou Ahref, vous aurez la liste des liens qui pointent vers votre site, mais également ceux de vos concurrents.

Vous pourrez alors repérer les bonnes opportunités de liens qui permettent à vos concurrents de se positionner.

L’idée étant évidemment de copier du mieux que vous pourrez les bons spots de liens pour votre propre site, vous n’êtes pas obligés de chercher à obtenir un lien au même endroit que ces sites. Cela peut vous donner des idées qu’il faudra appliquer à votre réalité.

Si par exemple vous constater un lien intéressant pour votre concurrent sur le site de la mairie où se situe l’entreprise et que vous n’êtes pas situé sur la même commune, la bonne idée sera de chercher si votre propre commune propose ce genre de visibilité sur son site.

Ainsi, en croisant les bonnes idées et opportunités de quelques concurrents, vous pourrez obtenir des liens variés et de qualité qui correspondent à la réalité de votre thématique.

En résumé :

1 - faire la liste des liens de vos concurrents avec un outil dédié

2 - trier les meilleurs liens

3 - se poser la question si vous ne pourriez pas aussi avoir votre lien sur cette page ou une page équivalente

4 - passer à l’action ! 

 

thomas-cubel-250-2016

 

Thomas Cubel – Consultant SEO

http://www.thomascubel.com

Dans le monde du SEO depuis 2011, je conseille et accompagne les entreprises dans leur stratégie de référencement naturel. Je suis spécialisé dans le « On-site » et j’accorde beaucoup d’importance à la qualité du travail qui doit pour moi être irréprochable. Logique, cohérence, réponse à la demande, c’est l’essentiel pour y arriver.

 

 

Ma technique de netlinking

 

Une des techniques qui se rapproche le plus de ma personnalité et de ma philosophie en SEO est celle consistant à nouer du lien humain pour arriver à devenir une référence. Ouvrir son carnet de contact, faire appel aux amis… permet de faire déjà pas mal de choses.

 

Si on est présent sur les réseaux sociaux un minimum, qu’on s’intéresse à certains blogs, qu’on pose du commentaire, etc… On peut facilement aller faire un mail à quelqu’un ou un petit message privé (MP) pour lui demander comment il va, ce qu’il pense de ceci ou cela pour ensuite avoir une démarche plus orientée vers le netlinking.

 

Ça peut être long, mais si on a compris le mécanisme, on peut faire monter l’indice de confiance et faire énormément de choses.

 

C’est pas qu’un backlink tout bête qu’on obtient. La plupart du temps on a le pouvoir de faire du contenu, de répondre à une question, d’avoir un lien qualitatif et bien contextualisé.

 

Que je décide de faire du guest blogging, de l’échange d’article, de l’achat ou autre, forcément à un moment, on est obligé de faire appel à notre carnet de contact.

 

Le jour où j’ai un client dans une thématique quelconque, je sais que je vais pouvoir aller directement voir ses fournisseurs, ses contacts locaux, les personnes qui ont participé à l’élaboration du projet et du site, etc.

 

rodrigue-fenard

Rodrigue Fenard - cofondateur de soumettre.fr

Soumettre est un service de Netlinking, qui s'occupe de tout vous laissant ainsi libre de tout les tracas de sourcing. Ce service s'occupe de votre visibilité sur tout type de support.

Vous avez aussi la possibilité de commander juste du texte pour vos besoins.

 

Mettre l'accent sur les liens contextualisés

Une méthode qui -quoi qu'on en dise- fonctionne toujours pour le classement des sites par Google sur ses résultats, c'est le Netlinking.

 

Il faut bien entendu respecter ce que que le moteur attend, à savoir des liens contextualisés au maximum. Si vous respectez ça, vous n'avez même plus besoin de parler d'ancres optimisées. Le contexte va suffire, voilà mon conseil pour un référencement qui tient la route.

 

Au delà du lien, c'est un clic que nous voulons générer, car le lien seul ne sert à rien si il n'est pas utilisé. Vous devez donc chercher à faire cliquer le lecteur, avec une ancre "call to action" comme nous l'appelons ici.

 

Cela implique donc que l'endroit où vous posez le lien doit avoir un lectora, voir même une communauté.

 

F-Canevet

 Frédéric Cannevet, fondateur du blog conseilsmarketing.com

4 astuces de netlinking par Frédéric Cannevet

 

1 - Utilisez les liens "morts" dans les blogs, les sites d'actualités...

 

Le but est d'utiliser des outils comme Ahref pour scanner les liens morts dans des sites anciens (blogs, sites d'actualités)... afin de repérer les liens morts qui pourraient être en rapport avec votre actualité.

Suite à cela, il suffit de soit proposer votre service en échange, soit de créer sur mesure un article "similaire" à celui qui a disparu (ex: en explorant via Archive.org le site / la page qui a disparue). Dans ce dernier cas, le but n'est pas de copier, mais de faire un peu mieux, et surtout avec un contenu à jour.

 

Pour que cela marche mieux, il est important de communiquer 1 ou 2 fois avec la personne qui gère le site avant de lui proposer ce deal. En effet si vous arrivez avec vos gros sabots pour "remplacer" un lien par le vôtre, vous allez être considéré comme un "coucou" qui veut expulser ses "petits frères" du nid...

 

2 - Envoyez un goodie à un des influenceurs de "niveau 2"

 

Les influenceurs de niveau 2 sont des challengers qui ne reçoivent pas souvent des cadeaux de la part de marque.

Votre objectif est donc d'avoir à la fois un cadeau mémorable, et lié à votre marque, mais aussi qui donne envie au blogueur d'en parler sur son site, sur les réseaux sociaux... 

 

Par exemple j'ai reçu par la poste une infographie plus d'un mètre de haut, j'ai donc partagé cette surprise sur tous mes réseaux !

infographie-seo

 

3 Proposez à vos fournisseurs des témoignages en échange d'un lien

C'est hyper simple, et pourtant c'est trop souvent négligé...

Si vous êtes content d'un fournisseur, proposez lui ce deal : un témoignage = 1 lien !

 

4 - L'interview d'influenceur

C'est le classique, mais pourtant cela marche encore bien.

L'objectif est de faire une interview vidéo ou écrite, puis de taguer l'influenceur sur les media sociaux afin de capter une partie de son trafic.

 

Le top du top est de faire cela via une vidéo Facebook Live, car vous allez en plus être visible sur sa page Facebook ou son profil, et ensuite vous pourrez récupérer cette vidéo pour youtube, viméo... et refaire une notification auprès de l'influenceur.

 

labadie

 

Maximilien Labadie est un éditeur de sites, formateur et blogueur (Web & SEO), passionné par le marketing, le référencement, l'e-commerce et l'entrepreneuriat en ligne. 

 

La technique des blogs satellites 

 

La technique des blogs satellites consiste à créer une multitude de sites dans l'univers de son money site, afin que celui-ci obtienne des liens ultra pertinents et qualifiés. Etant le propriétaire du blog satellite, on a la possibilité de placer les liens qu'on veut et où on le souhaite, par exemple un lien contextuel en page d'accueil sur une ancre optimisée, ce qui correspond au type de lien le plus efficace.

 

Cela permet de réduire considérablement les coûts à terme car acheter des liens en page d'accueil de sites externes peut vite coûter cher, d'autant plus qu'il s'agit de dépenses mensuelles.

 

Créer des blogs satellites sur de "vrais" noms de domaine (.fr, .com, .net...) peut aussi revenir cher (en temps de maintenance, en hébergement et en registrar). Heureusement, il existe des plateformes de blog qui permettent de monter des sites rapidement et gratuitement :)

 

En voici 5 : wordpress.com, over-blog.com, blogspot.fr, unblog.fr, eklablog.com, et il en existe bien d'autres !

 

Une fois que le site est créé, il faut y publier du contenu. Deux stratégies sont envisageables : la première consiste à créer une méga page d'accueil (+ de 1000 mots) et la seconde consiste à publier une multitude d'articles de 200-300 mots (plus ou moins). Ces blogs 2.0 ne permettront pas seulement de booster votre money site, mais aussi de booster vos réseaux sociaux et vos meilleurs liens, dans l'optique de leur donner plus d'importance aux yeux de Google.

 

Pour la première stratégie de contenu, vous pourrez par exemple insérer un lien vers votre money site, un lien vers votre page Facebook, deux liens vers des CP quali, deux liens vers des sites d'autorité (pour donner de la crédibilité à vos autres liens)... Pour la seconde stratégie, vous pourrez répartir ces différents liens au travers de plusieurs articles.

 

Dans tous les cas, je pense qu'il est important que ces blogs présentent du contenu qualitatif, utile et que tout soit bien présenté/ordonné (avec de jolies photos libres de droits), afin qu'ils ne paraissent pas spammy aux yeux des plateformes (qui pourraient les supprimer) ou de Google. 

 

Faire tout cela n'est pas suffisant (et oui ce serait trop facile ;)), Google considère que votre blog satellite n'est pas suffisamment intéressant pour lui donner du poids car il ne dispose d'aucun lien. Son algo peut considérer qu'un blog sans lien (qui plus est un sous-domaine) n'a pas d'intérêt et pourrait même ne pas l'indexer du tout dans ses résultats de recherche. C'est pourquoi, vous vous devez de faire des liens vers vos blogs satellites.

 

Vous n'aurez cependant pas besoin de trop vous casser la tête sur la qualité de ces liens. Pour ma part, j'opte tout simplement pour une campagne d'annuaires via Ereferer, c'est pas cher et c'est efficace !

 

Cet excellent outil de netlinking a l'avantage de proposer de nombreux filtres lorsqu'on sélectionne ses annuaires, dont notamment ceux qui acceptent des sous-domaines et des sites sans mentions légales.

 

Une bonne dizaine d'annuaires par blog satellite devrait faire l'affaire, je favorise ceux qui ont un TF supérieur à 30, un nombre important de domaines référents, un bon trafic sur Google (vérifiable grâce à Yooda InSight ou Ranxplorer) et un tarif inférieur à 3 €.

 

Avec ça, vous pouvez disposer de très jolis liens homepages sur les ancres de votre choix, dans quasiment toutes les thématiques possibles et sans avoir à régler de paiements récurrents !

 

majed-ayari 

Majed Ayari - Consultant SEO

 

Link building depuis des blogs web 2.0 morts: 

 

C'est l'une des techniques Seo les plus utilisés, mais la plupart du temps les experts Seo le partagent rarement. Un web 2.0 est un site où nous pouvons créer notre blog gratuitement sur des plateformes comme : WordPress, BlogSpot, tumbler, weebly, yola, etc.

Alors, En quoi consiste cette technique de netlinking depuis des blogs 2.0 morts ?

Il existe de nombreux blogueurs qui suppriment leurs blogs pour une raison quelconque. Donc, l’astuce consiste à trouver de tels domaines web2.0 et de les enregistrer.

Parce que ces blogs 2.0 ont déjà des backlinks, qui pourront servir à renvoyer quelques liens vers votre site client.

Généralement un tumblr permet l'enregistrement sur un domaine mort. Donc, en premier lieu l’astuce permet de trouver des urls de blogs tumblr morts.

La façon la plus simple d’en trouver des tumblr expirés est d’en «acheter». Vous pouvez l’acheter à partir de marketplace SEO comme SEOClerks avec des tarifs très intéressants, ou bien vous pouvez toujours utiliser le fameux scrapebox.

Une fois que vous avez enregistré un blog tumblr expiré, inscrivez-vous.

Téléchargez une image simple en pointant un lien vers votre site client. Pour les autres types de blogs vous pouvez créer des contenus et les balancer sur ces blogs afin de profiter de tout le jus.

 

roch-daniel

Daniel Roch - Consultant Seo et spécialiste de Wordpress
Son dernier projet: Un plugin Seo 

 

Deux astuces pour avoir des backlinks de qualité.

Les citations

La première est assez simple : il s'agit de retrouver toute citation de vos produits et marques. Plus votre entreprise est connu, plus il est en effet fréquent de trouver des sites, des blogs ou des forums où l'on parle de vous, sans pour autant faire un lien vers votre site.

Dans ces cas de figure, il suffit de contacter l'auteur de ces contenus, de le remercier et de lui proposer d'ajouter un lien vers votre site pour apporter une plus-value à leurs visiteurs.

Dans le cas où il s’agit d’un forum ou d’un fil de commentaire, il suffit de s’ajouter dans le flux de la conversation pour obtenir son lien (attention cependant à ne pas y aller de manière trop forte pour ne pas passer pour un spammeur, votre contenu doit apporter une plus-value aux autres visiteurs.

Pour trouver des citations, rien de plus simple. Faites les requêtes suivantes dans Google :

  • Marque
  • inurl:marque
  • intitle:marque
  • intext:marque
  • related:marque

Les plagiats

Deuxième astuce, trouvez tous ceux qui vous ont volé partiellement vos contenus (images, textes, vidéos, etc.).

Dites-leur que cela ne posera pas de soucis si en échange ils font un lien vers votre site (si possible avec une ancre optimisée). Ainsi, vous pouvez à la fois obtenir de nouveaux backlinks tout en réduisant votre contenu dupliqué.

Pour cela :

  • faites une recherche sur vos textes directement dans Google en copiant un paragraphe ;
  • utilisez des outils comme KillDuplicate ou Copyscape ;
  • allez sur Google Image, et au lieu de faire une recherche traditionnelle, glissez-déposez votre image dans la recherche pour chercher les images similaires.

 

 

 

 

 

Charle annoni

Charles Annoni est Webmaster freelance depuis 2010, formateur et consultant en webmarketing depuis 2013. Il accompagne et conseille les entreprises dans la mise en place de leur stratégie digitale.

 

 

Mettre l’accent sur la qualité des contenus et l’expérience utilisateur

Il y a une chose qu’on a tendance à oublier quand on fait du lien, c’est que le Web évolue vite, très vite, voire même beaucoup trop vite. Un bon référenceur, c’est aussi quelqu’un qui est capable d’anticiper sur les évolutions de Google. Et Google, comme toutes les sociétés, ne pense qu’à une chose : l’argent !

Peu importe qu’un site rank avec des techniques un peu borderline, tant que les métrics de l’expérience utilisateur sont bonnes, ça tiendra ! Et le contraire est également vrai : on peut avoir un profil super « propre », si côté utilisateur ça ne plaît pas, ça ne fonctionnera pas.

Le secret, à long terme, c’est la qualité…

Quality and Safety first !

Quand on lance un site, a priori, c’est pour qu’il tienne dans le temps. Donc autant anticiper sur les évolutions futures, et prendre un peu plus de temps pour créer ses contenus, plutôt que de tout envoyer n’importe comment et trop rapidement.

Après tout, chaque page capitalise aussi sur le long terme.

Pour moi, un contenu qui marche, un contenu qui génère du trafic et qui récupère des liens naturels, c’est un contenu qui répond à un besoin utilisateur, et qui peut le faire sous différentes formes :

  • Articles de fond
  • Tutoriels
  • Infographies
  • Vidéos

Le top, ce sera donc un article ou un contenu qui reprend toutes ces formes-là : la vidéo en haut de page, le tutoriel ou l’article de fond en dessous, une infographie liée, et des liens connexes de bonne qualité pour permettre à l’internaute de continuer son surf sur un contenu complémentaire.

Ici, je ne vise pas directement à récupérer un lien : ce que je veux, c’est séduire le lecteur ! Plus le contenu plaît, plus c’est facile de faire parler de soi.

Plus on rend service, et plus on a de chances de faire son trou dans le milieu. On récupère ainsi des membres dans sa communauté, sur les réseaux sociaux, on commence à faire des conférences, des salons etc.

Au final, je pense que référencement et marketing doivent se confondre en une seule et même discipline, adaptée au Web et aux tendances du moment.

Quand on a réussi à mettre en place une dynamique vertueuse qui allie à la fois les réseaux sociaux, le contenu on-site, les sites référents, et les gens qu’on peut croiser IRL, la phase de promotion se fait toute seule, en mode inbound marketing.

Comme je dis souvent, il faut « générer un bruit de fond » sur le Web pour gratter du trafic petit à petit :

l’humain aura toujours beaucoup plus de valeur que la simple circulation des robots de Google sur un site…

 

site_penalise 

Patrice Krysztofiak - consultant seo
 

Publier des offres d'emplois

Les liens d'autorités sont le saint graal. Et si il y a bien un secteur ou les sites d'autorités sont légions c'est bien le secteur de l'emploi !
 
Les sites d'annonces d'emplois sont nombreux et permettent en général de présenter votre entreprise (ou celle de votre client) et de caser un lien vers votre site internet.
 
Attention à ne pas publier de fausses offres d'emplois, ceci étant répréhensible, vous pourriez donc encourir un risque juridique non négligeable si jamais vous vous faites attraper la main dans le sac !
 
De nombreux sites permettent bien heureusement de créer une fiche entreprise sans jamais passer d'annonce !

 

walid-gabteni 

Walid Gabteni Consultant SEO et éditeur du site Light On SEO 

Obtenez du lien grâce à l'ouverture thématique

Bien que je ne sois pas le seul à partager ce point de vue, je contraste avec la plupart des consultants SEO sur ce point : Se focaliser sur les sites de sa thématique pour aller chercher des backlinks c'est se priver de nombreuses opportunités.

On peut très bien être une startup nantaise spécialisée dans les solutions de commerce conversationnel et obtenir un excellent lien depuis le site du conseil général des Pays de la Loire.

Non seulement c'est un lien légitime, mais c'est un lien protecteur, porteur d'autorité et de crédibilité, bien mieux qu'un lien provenant d'un énième blog sur le webmarketing.

La vraie question à se poser n'est donc pas comment trouver les sites de ma thématique, mais quelle typologie de sites pourrait naturellement faire un lien vers le nôtre.

Aussi pour en revenir aux thématiques, elles sont connectées et il existe une infinité de « transitions sémantiques » tout à fait justifiées.

Quel lien peut-il exister entre des paires de chaussures et une course de voiture ? Sparco.

Internet n'est pas un ensemble de boites thématiques hermétiques, c'est aussi le travail du référenceur de trouver les bonnes liaisons (et pas tirées par les cheveux) entre une thématique et une autre.

Ainsi il est très facile et basique de trouver un lien entre un site de déménageurs et un site de petites annonces immobilières.

Le vrai bon netlinking est plus une question de contexte que de thématique.

Petite astuce de netlinking:

J'adore les astuces de netlinking, pas pour les backlinks en eux même, mais parce qu'elles témoignent du bon état d'esprit SEO.

Prenez les noms deux de vos concurrents et faites cette recherche sur Google intext:"concurrent 1"+"concurrent 2"

Le moteur de recherche vous restitue la liste des pages web parlant de vos concurrents, toutes les pages où votre site ne figure pas sont des opportunités de backlinks. On peut encore affiner la recherche de cette façon intext:"concurrent 1"+"concurrent 2" -"votre marque"...

Méthode incontournable pour construire des liens solides et crédibles pour les moteurs de recherche.

On parle beaucoup de guest blogging et je n'ai rien contre cette méthode que je trouve efficace, mais on peut encore faire mieux.

Pourquoi ne pas publier sur des sites qui ne font pas de guest blogging ?

Le nerf de la guerre c'est le contenu, n'importe quel éditeur de sites a cette problématique.

Trouvez un vrai site et mettez vous à la place de la personne qui le gère en vous demandant, quel contenu qui manque cruellement à ce site allez-vous publier aujourd'hui ?

Rédigez ou faites rédiger un article extrêmement soigné et avec plusieurs liens internes pertinents.

Maintenant plutôt que de contacter le responsable du site et de le baratiner en lui proposant je ne sais quel partenariat, envoyez-lui directement son cadeau en pièce jointe avec des images exceptionnelles.

Çà c'est du lien, du lien hypertexte et du lien humain.

 

steeve 

Je suis Steeve Benabou, gérant et créateur de sites internet pour la société Direct Webmaster. 

 

Voici 3 astuces que j'utilise assez souvent

 

1 Parler des autres

En parlant des autres gratuitement sans proposer de contre partie, j'obtiens bien plus de résultat.

Je propose la rédaction d'un article sur un site, une appli ou une idée qui me plaît et je le diffuse sur la partie blog de mon site.

Une fois que le propriétaire du site ou de l'appli dont je rédige l'article voit mon post, il le partage (en général) sur sa page facebook.

Un backlink de gagné sur une page facebook, les visiteurs de l'article en question pourront lire l'article, ils seront également sur mon site et pourront alors voir les services de création de sites internet que je propose

2 Proposer un outil ludique et utile si possible

Toujours sur la partie blog de mon site internet, j'ai fais un article qui parle à tout le monde et qui sera surement repris par d'autres.

L'outil proposé est une carte avec les mots de passe wifi des aéroports du monde entier.

Cet article peut être repris par de nombreuses personnes car il est utile à tous.

3 Demander à ses clients

Si vos clients sont les heureux propriétaires d'un site internet, proposez leur d’apparaître dans une page "partenaires" pour bénéficier d'un backlink.

La réponse sera en général positive car vous êtes déja en relation avec votre client, c'est simple et rapide.

Mon conseil pour les backlinks : varier les ancres

 

 

 

 


 

Je vous offre un backlink gratuitement ! 

On arrive au bout de cet article qui fait plus de 10000 mots !
Donc pour remercier ceux qui n'ont pas hésiterà scroller jusqu'ici, je vous offre un lien sur la thématique de votre choix. Offre limitée dans le temps, contactez-moi au plus vite pour en bénéficiez.

 

|

Classé dans : SEO